Photojournalisme de mariage

Le photojournalisme de mariage

17 septembre 2013 |  by  |  Dossiers, Feature, Posts

Alors que la photographie de mariage évoque pour la plupart ringardise, week-ends interminables, mariés insupportables et fins de mois facilitées, certains photographes, plutôt que de continuer à écumer les bureaux de rédaction en recherche de sujets de presse, ont préféré s’attaquer à ce marché toujours porteur et jamais en crise ! Mais attention, pas question de faire de la photographie de mariage cliché ! La nouvelle tendance, c’est la photographie de mariage documentaire. Le principe ? Apporter un regard documentaire, voire photojournalistique, à un style photographique poussiéreux et délaissé. Vous êtes sceptique ? Our Age is Thirteen a rencontré Christophe Viseux et Franck Boutonnet, tous deux « photojournalistes de mariage ».



Photographie de mariage : Christophe Viseux

Christophe Viseux


Qu’est-ce que le photojournalisme de mariage ?

Le photographe Christophe Viseux m’explique : « Le mouvement a commencé aux États-Unis, il y a quelques années. Face à la crise de la presse, de nombreux photojournalistes se sont tournés vers la photographie de mariage pour boucler les fins de mois. En appliquant leur esthétique photojournalistique à leur reportages familiaux du week-end, ils ont petit à petit développé un style qui a été baptisé « wedding photojournalism ». Une association s’est même créée autour de ce mouvement : WPJA (Wedding Photojournalism Association). »

Christophe a commencé la photographie de reportage après plusieurs années d’études dans le marketing. Attiré par les voyages et les rencontres, le reportage simple ne le satisfaisait pas : le temps entre deux voyages est toujours long, le choix du sujet est périlleux et les rencontres ne sont pas si aisées que ce que l’on croit. Il se tourne naturellement vers la photographie de mariage quand son frère se marie. La découverte de la WPJA lui a permis de découvrir qu’il pouvait faire un travail de qualité dans le mariage. « J’aime le fait de ne pas avoir à attendre qu’une commande tombe pour faire des photos. J’ai une obligation de résultat tous les week-ends : fournir 300 belles photos. Chaque semaine j’ai une nouvelle histoire à raconter. Je peux corriger tout de suite mes erreurs que j’ai faites la semaine d’avant. Je progresse très rapidement. »



Photographie de mariage : Franck Boutonnet

Franck Boutonnet


Un regard documentaire sur le mariage

L’actualité récente nous a montré plus d’une fois que le mariage est encore au cœur de nos société : les convictions religieuses, les traditions familiales, la mixité entre différentes cultures font du mariage un terrain propice pour un travail documentaire. Comment intègre-t-on son regard documentaire dans une commande de mariage ?

Franck Boutonnet : « Lorsque l’on pense à la photographie de mariage, on a tous en tête une iconographie kitsch, figée, de photos posées, que ce soit des mariés ou des photos de groupes, de piètre qualité formelle. Mais cette partie du travail ne représente que 10% d’une journée au final.

En effet, ce qui m’intéresse c’est bien de documenter cette ou ces journées, qui représentent tout à la fois une pratique culturelle, sociale, religieuse, et qui est commune à toutes les cultures, en tous temps et tous lieux !

Documenter, c’est conter : mon travail de photographe consiste à raconter des histoires, et le mariage est une histoire parmi d’autres.
Je demande aux gens de ne pas faire attention à moi, je me fonds totalement dans l’évènement. En cela je ne vois et ne fais aucun différence entre un mariage que je peux couvrir, et un sujet sur des travailleurs immigrés à Dubai. La démarche est identique. J’aborde les deux avec la même attention et le même enthousiasme. »



Photographie de mariage : Christophe Viseux

Christophe Viseux


Pour Christophe comme pour Franck, la photographie de mariage dépasse la commande du week-end. Depuis plusieurs années ils sont témoins de mariages à travers le monde entier et commencent petit à petit à constituer un corpus d’images intéressant d’un point de vue sociologique. Plus qu’une tendance, ce mouvement vers la photographie de mariage est révélateur d’une véritable volonté de continuer de faire des images au plus proche de soi, sur des sujets aussi banals que le mariage.

Sites internet :
Christophe Viseux
Franck Boutonnet


Photographie de mariage : Christophe Viseux

Christophe Viseux



Photographie de mariage : Christophe Viseux

Christophe Viseux



Photographie de mariage : Franck Boutonnet


Franck Boutonnet


Molly Benn, Rédactrice en chef

Molly Benn a co-fondé OAI13 en septembre 2013. Elle est rédactrice en chef du webmagazine. Sur twitter : @MollyLyy

Revue Web | 27.08.14

Revue Web | 27.08.14

27 août 2014

Une sélection d'articles pour vous ouvrir quelques perspectives, et ce, tous les jours. Hyperlapse, la nouvelle appli Instagram qui permet de... Lire

La photographie instantanée ralentie par Nicolas Poizot

La photographie instantanée ralentie par Nicolas Poizot

27 août 2014

Nicolas Poizot est un photographe français. Né en 1969, il envisage la photographie et notamment sa série N'être que de... Lire

Revue Web | 26.08.14

Revue Web | 26.08.14

26 août 2014

Une sélection d'articles pour vous ouvrir quelques perspectives, et ce, tous les jours. Deux journalistes disparus en Ukraine Deux journalistes travaillant pour... Lire